Préparer son départ pour le Canada

Hello les trotteurs !

A deux mois du départ, je tenais a vous faire un article sur toutes les petites choses à faire avant le départ. Entre démarches administratifs, achats, rendez-vous … Il y a de quoi faire ^^ !

Vous devez vous demander comment je pars. En avion ça c’est sure mais je pars surtout avec le Permis Vacances-Travail (PVT). C’est un visa permettant de voyager et de travailler au canada pendant 1 an renouvelable 1 an soit 2 ans. C’est plutôt chouette. Cependant pour l’avoir c’est pas de la tarte. Il ne suffit pas de remplir un simple dossier et hop c’est du tout cuit ! Loin de là. Après avoir été admissible, il y a une « loterie ». En effet le gouvernement fait ce qu’on appel des rondes et certaines personnes sont tirés au sort. Bien entendu il y a aussi un quota de PVT attribués. C’est au petit bonheur la chance. Donc autant vous dire que lorsque j’ai eu mon PVT j’ai hurlé de joie. Je ne vais pas vous expliquer tout ce qu’il faut remplir, les conditions, ect…

Vous trouverez tout sur le site officiel du gouvernement canadien : https://www.canada.ca/fr/services/immigration-citoyennete.html .

Une fois le PVT en poche il y a beaucoup de choses à faire.

  • L’Équivalence de diplôme :

Étant infirmière en France, j’ai entrepris les démarches afin de pouvoir exercer mon métier à Montréal. En effet il faut obtenir une sorte d’équivalence car mon métier diffère un peu au Québec. Je me suis donc inscrite sur le site de l’Ordre des Infirmières et des Infirmiers du Québec (lien du site ) afin de recevoir les documents. Il m’a fallu m’inscrire à l’Ordre National des Infirmiers (ONI) en France (soit 30 euros d’inscription l’année). Puis je me suis rendu dans mon ancien IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers) afin qu’ils remplissent un document et qu’ils l’envoient directement à l’OIIQ. Ensuite j’ai fait de même avec mon employeur actuel, mon ancien employeur, et à l’ONI.

Une fois ces documents remplis et envoyés au Québec, il y a le paiement. Et oui rien n’est gratuit les amis ^^. C’est 724 dollars (ce qui équivaut à presque 500 euros) pour que votre dossier soit étudié… C’est quand même un sacré coût. Donc rien n’est encore gagné mais je reste positive. Pour ma part je compte me rendre directement à l’OIIQ à Montréal dès mon arrivé afin de régler les frais sur place. Ensuite une fois mon dossier examiné je devrais trouver un employeur et faire un stage de 75 jours afin d’être formée.

Petit conseil, allez faire certifier vos diplômes auprès du rectorat avant votre départ.

  • Assurance :

En ce qui concerne la couverture sociale et médicale il est très important d’avoir une assurance pour 2 ans de PVT. C’est simple si on n’a pas d’assurance, il est impossible d’activer son visa. Les canadiens sont très à cheval là dessus.

Pour ma part, j’ai demandé à mes amis, qui sont actuellement à Montréal, quelle assurance prendre. J’ai suivis leur conseil et je vais souscrire avec l’assurance « Globe PVT » . Néanmoins, tout cela a un coût, 712,80 euros pour une durée de 2 ans. J’insiste sur le fait qu’il faut prendre le plus long contrat car si vous ne prenez que l’assurance d’un an alors votre PVT ne sera valable qu’un an. Impossible de souscrire à nouveau si vous prolongez votre séjour. Si vous rentrez plus tôt, l’assurance s’engage à vous remboursez. Et ça c’est cool !

Cette assurance permettra de vous couvrir pendant la durée de votre séjour, en cas de maladie, d’hospitalisation, de rapatriement ou encore de responsabilité civil privé engagée.

N’hésitez pas à aller sur le site officiel des pvtistes : https://pvtistes.net, il y a de bons conseils.

  • Le Chat :

Et oui les trotteurs non seulement je pars avec mon chéri mais aussi avec mon petit compagnon, depuis plus de 5ans, mon chat Roméo. Je ne peux partir sans lui. Je l’ai eu jeune, il n’avait que 2 mois. Depuis nous sommes inséparables. Alors bien entendu lorsque nous avons prit la décision de partir vivre au canada, la question ne s’est même pas posé pour ma part. On s’attache aux petites boules de poils.

Il a fallu que je prenne rendez-vous chez son vétérinaire afin de faire le vaccin contre la rage (le seul obligatoire et il faut vacciner votre chat au moins un mois avant votre départ) et son passeport. Oui oui oui vous avez bien lu, le chat a son passeport ^^.

Cela m’a coûté 74 euros. La consultation comprenait le vaccin, le passeport mais aussi les anxiolytique (contre l’anxiété) pour le grand départ . J’ai la chance d’avoir un vétérinaire très à l’écoute et de bons conseils. Je me demande encore si je dois lui faire son certificat de bonne santé 48h avant le voyage. Il n’est pas obligatoire, cependant il est recommandé.

Pour que votre animal puisse voyager avec vous il faut aussi qu’il soit muni d’une puce électronique, le tatouage n’est pas valable.

Vous devez vous demander comment Roméo va voyager et où?! Et bien tout dépend de la compagnie aérienne choisie. En fonction de celle-ci, il y a un poids à respecter pour que votre animal voyage avec vous en cabine ou en soute.

J’ai opté pour Air Canada car ils acceptent les animaux en cabine s’il font moins de 8 kilos avec la caisse de transport (homologuée aux mesures de la compagnie). Comme Roméo est un type main coon soit un grand et gros minou cela tombe bien. Caisse comprise il pèse 7 kilos. Ouf ! Pas besoin de régime pour Romy (c’est son petit surnom)^^. Avant de réserver votre billet, assurez-vous que votre animal soit accepté à l’achat du billet car il y a un quota d’animaux autorisés à voyager en cabine pour des raisons d’hygiène.

J’ai préféré prendre mes billets en agence (Carrefour voyage), car ils ont tout géré et c’est un stress en moins.

Assez parler de chat, si cela vous intéresse je ferais un article consacré à ma petite boule de poils.

=> Les dernières démarches :

Quelques semaines avant votre départ, assurez vous d’avoir résilié tous vos abonnements, car parfois il y a des délais. Cela concerne les abonnements à la salle de sport (ce qui est mon cas), à l’esthéticienne (mon cas aussi), assurances en tout genre (appartement, voiture…). Assurez-vous de voir avec votre banque pour les possibilités à l’étranger, avec les impôts, mais aussi avec votre mutuelle et pour votre forfait de téléphone. Ce serait dommage de payer cher les hors forfaits. Pensez au permis international, les délais sont méga long (bien 3 mois).

Personnellement, je viens a peine de commencer à gérer cela, il me reste encore un peu de temps.

Voici une liste des quelques livres :

Tous conseils sont bons à prendre si vous en avez !

Voila toutes les choses importantes à savoir pour bien préparer votre voyage.

Si vous avez des astuces, des conseils ou même si vous voulez donner vos avis sur le blog, alors n’hésitez pas, écrivez-moi !:)

Bonne journée les trotteurs !

7 commentaires sur “Préparer son départ pour le Canada

  1. Très sympa ce blog et autant à la lecture que pour les images.

    J’aimerais également ajouter de bien penser à faire des procurations à un proche pour ce qui est du courrier (la poste) si vous recevez quelque chose d’important en France pendant l’expatriation mais aussi pour tout ce qui concerne le droit de vote, si vous souhaitez qu’on vote pour vous en France (ça peut se faire au commissariat).

    Hâte de lire les prochains articles et merci pour ce que ça aide car il y en a beaucoup!

  2. Très bon article « la nanou trotteuse »! Je suis actuellement en PVT à Montréal et ça m’aurait bien été utile avant mon départ! Chapeau pour les photos aussi👌c’est canon!
    Hâte de voir la suite 😁

  3. Salut !
    C’est chouette de pouvoir suivre quelqu’un qui en est au même stade des démarches administratives, car j’avais complètement oublié de faire mon équivalence de diplôme. Sais-tu s’il faut suivre les mêmes démarches que toi pour un faire certifier un master ? J’ai du mal à trouver des infos sur le sujet 🙂
    Bonne continuation au Canada et pour ton blog 🙂

    1. Bonjour Gwenaelle, tu pars aussi pour Montréal ?
      Pour les diplômes je comptais surtout certifié mon BAC, il faut aller sur le site du service public => https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1412
      Je vais le faire rapidement, pour mon diplome d’infirmière c’est autre chose car il y a un arrangement entre la France et le canada pour pouvoir exercer 🙂 Mais je pense que pour ton master il faut voir aussi sur le site.
      Bonne journée à toi !

      1. Bonjour,
        Oui c’est ça je pars pour Montréal aussi ! Merci beaucoup pour tes réponses, ça m’aide déjà beaucoup! Bonne journée à toi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.